Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog Les dits du théâtre

Le blog Les dits du théâtre

Les dits du théâtre, le blog de l'actualité théâtrale d’aujourd'hui


La Promenade des envahisseurs de Tomohiro Maekawa

Publié par Dashiell Donello sur 26 Novembre 2021, 15:54pm

La Promenade des envahisseurs de Tomohiro Maekawa

Un journaliste rencontre un jeune homme. Il prétend être un extraterrestre à la recherche de ses semblables.

Il y a, au bord de la mer du Japon, une ville. Il y un homme qui a disparu depuis plusieurs jours. C’est peut-être cet homme, les talons en sang, qui erre en bordure de mer. Il tient une poche plastique dans laquelle nous devinons un poisson rouge. Nous retrouvons cet homme à l’hôpital. Il souffre de troubles de la mémoire et ne reconnaît pas sa femme. Il dit : « je me suis promené ». Depuis, c’est plus le même bonhomme. Il demande à sa femme : d’être son guide.

 

Dans la ville des symptômes similaires touchent d’autres personnes. Est-ce une épidémie ?

Une chose brille à l’horizon. La police enquête. Est-ce un OVNI ou un missile ?

C’est l’histoire d’un couple, d’une famille, d’extraterrestre, dans une ambiance de guerre en arrière-plan. Les gens de la ville sont-ils en danger ?

Un journaliste rencontre un jeune homme. Il prétend être un extraterrestre à la recherche de ses semblables.

 

Maekawa de son point de vue, nous parle de l’être humain à travers les phénomènes étranges qui apparaissent dans cette ville de bord de mer.

Nous pensons à Eugène Ionesco* et sa pièce Rhinocéros qui dépeint une épidémie imaginaire de « rhinocérite », maladie qui effraie tous les habitants d'une ville, et les métamorphose bientôt en rhinocéros.

Les deux auteurs utilisent une métaphore. Le totalitarisme avec un rhinocéros chez Ionesco, et chez Maekawa un extraterrestre, dans une société japonaise policée.

Il y a parfois des promenades d’ici, avec un goût d’ailleurs.

Maekawa trempe, dans son japon contemporain, une écriture classique limpide et agréable. Son histoire pourrait raconter, pendant une cérémonie du thé, la mort d’un poisson rouge, dans une poche en plastique. Derrière cette allégorie supposée l’auteur s’interroge sur les non-dits de la société japonaise. Une pièce en 22 tableaux qui ravira les amateurs de sciences-fictions, avec un théâtre de l’absurde pas piqué des hannetons. À découvrir chez Editions espaces 34. Théâtre en Traduction.

 

*Eugène Ionesco dramaturge (1909-1994)

 

Après des études de philosophie à l’Université Tôyo, Tomohiro Maekawa fonde sa troupe Ikiume (« L’enterré vif ») en 2003. Pour l’essentiel, il écrit et met en scène ses propres pièces. Il reçois de nombreux prix dont celui de la mise en scène pour La Promenade des envahisseurs (2017), sa première pièce publiée en français.

 

La Promenade des envahisseurs de Tomohiro Maekawa

traduit du japonais par Patrick De Vos

 

Chez Editions espaces 34. Théâtre en Traduction.

 

https://www.editions-espaces34.fr

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents