Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog Les dits du théâtre

Le blog Les dits du théâtre

Les dits du théâtre, le blog de l'actualité théâtrale d’aujourd'hui


Voyage Chimère Ilka Schönbein / Theater Meschugge

Publié par Dashiell Donello sur 11 Octobre 2021, 12:56pm

Voyage Chimère Ilka Schönbein / Theater Meschugge

Quand le vent tourne mauvais, mieux vaut s’échapper et devenir musicien de la ville de Brême.

Il n’y a jamais de hasard : un âne, un chien, un chat et une poule fuyaient la mort. Ilka Schönbein nous conte les aventures de ces quatre créatures, avec le « Voyage Chimère » librement inspiré du conte de Grimm «  Les musiciens de Brême ». La musique sera-t-elle leur échappatoire ?

Quand le public entre dans la salle une conteuse (Alexandra Lupidi) chuchote « les musiciens de Brême » de Grimm. Des personnages sous la pluie vont sur la route qui mène à Brême. Des ténèbres apparaît Ilka Schönbein la marionnettiste, à la fois, marionnette et conteuse : « J'ai laissé la marionnette prendre possession de moi, de mes jambes, de mes fesses, de mon âme. », dit-elle dans une interview.

Les fils, les gaines, sont ranger dans le rayonnage des accessoires, mais pas vraiment, ils se prolongent dans tout le corps-castelet d’Ilka Schönbein. Elle manipule et elle est manipulée par sa propre marionnette. Pour donner la vie à ces personnages, elle se morcelle pour reconstituer un chien, un chat, une poule et un âne.

Son travail est corporel. Il est fait de chair, de jeu et de chant. Il se danse dans l’espace et crée l’image du récit. Qui est celui de l’amour, la vie et la mort : « là, où le temps se tait, entre le pas encore et le plus jamais. Là où les morts se préparent ».

Cette revue musicale pour quatuor d’animaux ne dure qu’une heure quinze, mais reste avec nous, après que les feux de la rampe se soient éteints.

 

Ilka Schönbein, révélée dans la rue en 1994 par ses magnifiques Métamorphoses burlesques perfectionne son art depuis plus de vingt ans sur toutes les scènes du monde, grâce à la force poétique de ses fabuleux « masques de corps ».

 

Le Mouffetard

Théâtre des arts de la marionnette

73, rue Mouffetard

75005 Paris

 

http://lemouffetard.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents