Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog Les dits du théâtre

Le blog Les dits du théâtre

Les dits du théâtre, le blog de l'actualité théâtrale d’aujourd'hui


Terreur de von Schirach, le choix de la désobéissance

Publié par Dashiell Donello sur 28 Mai 2021, 10:58am

Cette pièce est inspirée d’un fait réel. Un terroriste détourne un avion qui menaçait de s'écraser sur le stade de football de Munich. Le pilote, qui le prend en chasse, décide d’abattre l’avion de ligne, malgré l'ordre reçu de ne pas tirer.

Terreur de von Schirach, le choix de la désobéissance

À la porte du théâtre, j’apprends par le président du Tribunal (Michel Burstin) que je serais juré : « (…) Je vous demande de prendre cette responsabilité très au sérieux. Seul ce que l’accusée ( Céline Martin-Sisteron), les témoins, les parties civiles vont dire dans l’enceinte de ce Tribunal, seules les preuves que nous produisons ici, peuvent constituer les fondements de votre verdict (…).

Avant de prendre place au Tribunal-théâtre, je reçois un petit cube qui sera comptable, avec d’autres, de mon verdict.

Dans la note d’intention, je lis : « Nous chercherons le plus finement possible la ligne de crête, l’endroit de l’indécision, de la conviction qui bascule face aux plaidoiries et aux témoignages… Comprendre l’autre ! ».

 

Cette pièce est inspirée d’un fait réel. Un terroriste détourne un avion qui menaçait de s'écraser sur le stade de football de Munich. Le pilote, qui le prend en chasse, décide d’abattre l’avion de ligne, malgré l'ordre reçu de ne pas tirer.

Avait-il le droit de sacrifier la vie des 164 passagers à bord de l'appareil pour sauver les 70 000 spectateurs du stade ?

C’est la question principale du procès de Laura Koch. À nous public et acteurs d’être ensemble pour donner un verdict.  Laura Koch est un personnage de fiction que la compagnie HERCUB a féminisé posant la question : « le sexe de l’accusé pèsera-t-il dans l’acquittement ou la condamnation ? »

Pour ma part, cette explication curieuse n’a pas créé un étage supplémentaire à ma réflexion, et le signal pour « dégenrer » les métiers n’a pas eu d’influence sur mon choix.

Ferdinand von Schirach l’auteur, me donne des pistes pour mon intime conviction. J’apprends que les passagers de l'avion de ligne allaient peut-être entrer dans la cabine, et que l'évacuation du stade était possible, mais n'a pas été décidé. A la question « auriez-vous tiré si votre femme et votre fille étaient dans l'avion », Laura Koch ne répond pas.

Je suis étonné que la question terroriste ne soit que très peu présente à ce procès. Même si je comprends que le traitement et les conséquences d’un choix rende criminel ou non un acte bien cornélien. N’est-ce pas lui le véritable accusé ?

Bien sûr en vertu des grands principes, j’ai pris ma décision d’interpréter la loi. L’accusée est-elle criminelle ou héros ?

Pour tout vous dire, je suis parti d’un simple raisonnement. Laura Koch est une militaire, elle a donc pour mission d’abattre un ennemi et le terroriste est un ennemi.

Ce sera aussi à vous de juger quand vous viendrez en Avignon cet été. Car cette avant-première était unique et réservée à la presse.

Pour ce qui est de la mise en scène, la défense plaidera coupable pour sa sobriété d’action. L’incarnation timide et le manque de rythme des interprètes seront objectés par la partie civile : c’était une première, après de longs mois de confinement. Va pour la relaxe !

 

Terreur de Ferdinand von Schirach

Mise en scène : Michel Burstin, Bruno Rochette, Sylvie Rolland

ZZIIGG/ Dessinateur d'audience

 

Au 11* Avignon

11, bd Raspail

84000 Avignon

www.11avignon.com

Du 7 au 29 juillet 2021 à 20h05

Relâches les lundis 12, 19 et 26

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents